Sageo Services

La Maison de Santé Sageo

Sageo vidéo

Le projet SAGEO est précurseur et consiste en la réalisation d’une infrastructure innovante et spécifiquement adaptée pour promouvoir un nouveau modèle de Maison de Santé. Il est fondé sur 3 piliers :

  • le lien avec l’humain, en misant sur la spécificité de chaque territoire, les nouvelles attentes des jeunes médecins et l’attractivité auprès des patients ;
  • le digital, qui constitue un levier essentiel pour connecter le parcours de soins et soutenir la démographie ;
  • la performance, notamment sur le plan comptable, qui sera assurée par l’ergonomie, l’innovation et les partenaires de ces nouvelles maisons de santé.

Le concept permet aux médecins de recentrer leur attention sur la médecine préventive, sur le travail de détection en amont et le suivi thérapeutique de qualité, ainsi que sur l’utilisation entre autre d’une seconde ligne d’interprétation des examens médicaux.

Les Centres SAGEO peuvent ainsi devenir un modèle en la matière alors que le Gouvernement s’engage fortement dans cette voie, avec l’objectif de doubler le nombre de maisons de santé d’ici la fin du quinquennat actuel. De 910 maisons de santé en exercice en 2017, l’objectif est de parvenir à près de 2000 établissements.

Si cet objectif est louable, il convient de tenir compte de :

  • L’évolution des attentes des médecins (plus de salariat, moins de pression sur les horaires, surcharge des urgences, inappétence pour les médecins généralistes de s’installer dans des cabinets isolés);
  • L’échec de nombreuses maisons de santé uniquement axée sur la mise à disposition de locaux, qui faute de professionnels, sont délaissées;
  • La surmédicalisation, trop d’actes inutiles, la quantité n’amène pas la qualité,
  • A terme, le modèle de financement de ces établissements et l’accroissement du second avis médical.

La Maison de Santé développé sur le modèle mis en avant par SAGEO a été pensée et conçue pour offrir aux patients un espace médical dans lequel avec il peut :

  • consulter son médecin traitant,
  • réaliser un certain nombre d’examens médicaux biologiques et radiologiques,
  • bénéficier de l’avis de médecins spécialistes localisés au sein des CHUs,
  • et d’un second avis médical.

La connectivité est au centre du fonctionnement de ces Maisons de Santés. Elle doit permettre le lien entre le patient depuis son domicile ou en consultation, la Maison de Santé un CHU ou des hôpitaux privés..

schema maisons de sante sageo

La structure des Maisons de Santé Sageo se développe autour de 5 pôles :

1. Cabinets médicaux ;
2. Cabinets paramédicaux ;
3. Imagerie :

  • Radiologie conventionnelle numérique pour adulte et pour enfant
  • Echographie fixe pour réaliser tout type d’échographie et des dopplers
  • Echographie mobile
  • Mammographie
  • Ostéodensitométrie osseuse
  • Scanner et panoramique dentaire (à valider)

4. Laboratoire :

  • Bilan sanguin: Hématologie, hémostase, chimie, profile lipidique et cholestérol, bilirubine, enzyme pancréatique,
  • Electrophorèse des protéines, gaz du sang, etc.
  • Bilan urinaire: Cytologie des urines, recherche de glucose, d’albumine et de cristaux, etc.
  • Analyse des selles
  • Microbiologie, virologie (HIV, Hépatites A, B et C,…) et parasitologie
  • Marqueurs tumoraux.

5. Second avis médical

schema maison de santé sageo n2

 

La Maison de Santé sera gérée de façon à offrir aux patients une large permanence horaire de 8 heures à 20 heures et 6 sur 7 jours. Il pourra être envisagé une ouverture 7 jours sur 7, ce afin d’offrir un accueil le dimanche, d’urgences non programmées et non vitales.

Cette amplitude horaire sera rendue possible par le règlement intérieur de la Maison de Santé accepté par les médecins et les professionnels para médicaux souhaitant s’installer. La souplesse (temps partiels) sera offerte aux prestataires sur l’utilisation des cabinets.

Pour en savoir plus :

La Croix, 7/05/2018 / « Bâtir les maisons de santé de demain« 
Par Anaud Robinet, maire de Reims et Nicolas Boudeville, président d’Edifice Capital

Libération, 27/08/2018 / « Aux petits soins »
Par Eric Favereau

Les Echos, 11/12/2017 / « Les dépenses de transport sanitaire se sont emballées »
Par Solveig Godeluck

 

 

This post is also available in: Anglais